Les catégories de la phytothérapie

L’aromathérapie (les huiles essentielles)

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles pour l’harmonisation de la santé physique et psychique. Les huiles essentielles renforcent le processus naturel d’autoguérison.

C’est une méthode naturelle qui repose sur l’activité des molécules biochimiques des huiles essentielles ainsi que sur leur potentiel vibratoire. Le terme a été crée en 1928 par un pharmacien français, le Dr René-Maurice Gattefossé.

La florathérapie (les élixirs floraux de Bach et de Deva)

La florathérapie est une méthode de guérison naturelle où certaines fleurs du monde sont utilisées pour équilibrer des émotions, des comportements et des tempéraments. Le Dr Edward Bach a découvert les 38 fleurs qu’il a transformées en élixir pour aider ses patients. Certains chercheurs se sont inspirés de ses travaux pour créer des systèmes indépendants de florathérapie (Deva, FES, Australie,…). Dans mes consultations, vous trouvez les élixirs de Bach et de Deva.

La gemmothérapie (les macérats glycérinés – bourgeons des plantes)

La gemmothérapie, fondée par le Dr Pol Henry, utilise des tissus embryonaires végétaux en croissance (tel que de jeunes-pousses, des bourgeons, des radicelles) et les prépare par macération dans un mélange d’eau, de glycérine et d’alcool pour obtenir un extrait que l’on nomme « macérat glycériné ». En Suisse la dilution homéopathique 1D est principalement employée. Les bourgeons possèdent certaines propriétés thérapeutiques supérieures à celles des diverses parties de la plante mature. Le bourgeon, étant un embryon, porterait en lui le potentiel de développement de la plante, un peu comme s’il était à la fois les racines, les tiges, les feuilles, les fleurs et les fruits. Il contient également de fortes concentrations d’éléments actifs comme des hormones, des oligo-éléments, des vitamines, des minéraux, etc. Cette méthode préventive et thérapeutique parle de la « globalité » du bourgeon. Le tissu embryonnaire offre non seulement une teneur supérieure en composés actifs, mais un spectre d’action beaucoup plus vaste que chacune des parties de la plante prises isolément.

La phytothérapie classique 

La phytothérapie consiste à soigner à partir de plantes, qu’elles soient encore fraîches ou volontairement séchées. Il y a différentes formes : l’infusion, l’extrait sec ou liquide, la teinture-mère, le décoction, la lotion, les bains, les macérations,… Il y a quatre mille ans on écrivait déjà sur la phytothérapie, puisque des archéologues ont découvert des recueils prouvant qu’à cette époque on utilisait les plantes à des fins médicales. On sait que les peuples anciens tels que les Grecs, les Romains, les Égyptiens se servaient des plantes pour se soigner. Les croisés revenant de leurs périples en terre sainte ramenaient des herbes inconnues dans nos contrées. Les moines qui avaient une bonne connaissance des plantes, en pratiquaient la culture avec succès. De nos jours, grâce à la science, nous pouvons profiter d’une phytothérapie moderne en s’appuyant sur les analyses des principes actifs des plantes.

 

La spagyrie

La spagyrie est une méthode de traitement holistique basée sur les principes fondamentaux de l’alchimie. La spagyrie est une très ancienne méthode thérapeutique. Parmi les spagyristes les plus connus du Moyen Age, on peut citer le médecin Paracelse (1493–1541). Les procédés de fabrication varièrent quelque peu au fil du temps. On part du principe que les remèdes spagyriques, en raison de leurs caractéristiques holistiques, favorisent l’autorégulation des systèmes de l’organisme et qu’ils agissent sur les troubles, aussi bien aigus que chroniques – tant sur le plan somatique que sur le plan psycho-spirituel. Dans mes consultations, les spagyries de la maison Phylak sont conseillés.

 

Les sprays auriques (huiles essentielles)

Le spray aurique est un mélange de substances thérapeutiques dans une base d’alcool qui a pour champ d’application l’aura et l’olfaction. Des huiles essentielles, des élixirs floraux, des élixirs de pierres, ou toutes autres substances sont choisis selon ses caractéristiques énergétiques et vibratoires. Le spray est dynamisé lors de sa création. Ensuite il est à appliquer pendant 21 jours autour du corps dans les corps subtils et sur les mains pour faciliter l’odorat dans un but de recevoir les messages des composants. Lors de situation de groupes, un  spray peut être utilisé dans une pièce avant une activité précise (devoirs, assemblée, maladie, …). Il est aussi possible de le porter en proximité du corps (dansles poches, sous l’oreiller, …)